Vérité des prix de l'immobilier sur Montpellier

Partagez cette actualité
Partagez cette page sur Facebook Partagez cette page sur Twitter Partagez cette page sur Google+ Partagez cette page sur LinkedIn Partagez cette page sur Viadeo Partagez cette page par email
Montpellier

Buzz ou réalité ? Les prix de l’immobilier repartent à la hausse.
C'est l'info reprise cette semaine par la presse et les médias, mais  qu’en est-il vraiment chez nous ?
Analyse rapide du baromètre LPI-SeLoger de Janvier 2017 à la lumière du marché immobilier de Montpellier.

Analyse du baromètre LPI-SeLoger de Janvier 2017

Evolution des prix immobilier janvier 2017

Prix en augmentation sur Montpellier de 1.1 % sur les ventes signées . (1.1%, c’est-à-dire 2200 € pour un bien à 200.000 € )

Compte tenu des disparités selon les quartiers et du fait que ces chiffres sont basés aussi bien sur l’immobilier neuf qu’ancien, il faut tout de même relativiser l’effet d’annonce… Amis vendeurs tempérez votre euphorie, les moyennes, même par ville restent des moyennes masquant des disparités très importantes selon les quartiers, la localisation du bien, son étage, son exposition, son état et le marché Montpelliérain reste sage, et les prix soutenus par les taux bas.

Montpellier n’a pas connu non plus les baisses de prix qu’ont subi de nombreuses grandes villes dans les années précédentes.

Pour mémoire, rappel du baromètre LPI - Se Loger de Novembre 2014 : A cette période Le titre accrocheur était "Baisse des prix ! ", avec   -16.4% à Reims, -6.9% à Toulouse, -3.3% à Paris, - 5.1% à Toulon, et Montpellier affichait alors  + 3.6 %...

 Evolution des prix immobilier novembre 2014

Marge de négociation en baisse :

evolution marge de negociation 01-2017

4.6% moyenne France , en baisse . Ici également il s’agit d’une moyenne intégrant les opérations pour lesquelles les vendeurs ont dû attendre plusieurs mois et concéder de lourdes baisses par rapport à leur demande initiale pour être en phase avec le marché et réaliser enfin la vente de leur bien.

Notre politique de vérité des prix et de mandat exclusif nous  permet de confirmer une réduction très importante des marges de négociation.

Un bien trop cher ne se vend pas, et ne génère même pas de visites, il est donc illusoire de vouloir conserver une marge de négociation importante quand on met un bien à la vente, même pour compenser des travaux à réaliser. Un bien au prix du marché ne se négocie pas ou très peu et trouve acquéreur rapidement.

La meilleure estimation reste celle faite par un professionnel local, après visite, et basée sur des références de biens similaires effectivement vendus récemment.

Avec plus de 400 ventes par an les agences Imagimmo disposent des éléments nécessaires à votre pleine information sur la réalité du marché.

Demandez une estimation professionnelle :

Je fais estimer mon bien immobilier

 

Partagez cette actualité
Partagez cette page sur Facebook Partagez cette page sur Twitter Partagez cette page sur Google+ Partagez cette page sur LinkedIn Partagez cette page sur Viadeo Partagez cette page par email

Ajouter un commentaire

Les commentaires publiés sur ce blog sont modérés à priori.